Tricqueville

Textes fournis par Michel Rousset

Trégavilla vers 1080, puis Trequevilla, Trigevilla, Trecqueville vers 1216... aujourd'hui, on écrit indifféremment Tricqueville ou Triqueville.

Petit village champêtre, vallonné (point culminant 133 m) et boisé, il est traversé par trois rivières : la Corbie, la Val Jouen et les Godeliers.

A mi-distance de Beuzeville et de Pont-Audemer, c'est un havre de paix pour les résidents.

Pour y accéder, plusieurs itinéraires pittoresques existent à partir de Pont-Audemer par la D.87, ancienne voie romaine (circuit de Longe Corbie), de Toutainville par la C.14, de Beuzeville en passant par le Torpt et Fort-Moville.

Hameaux : la Côte Fouquer, la Côte Haron, la Côte à Loups, le Moulin Coquet, le Mont-Croq... vous permettront de découvrir quelques belles demeures.

A VOIR ...

- L'EGLISE SAINT-MARTIN : Nef du 12e siècle et choeur en pierres et briques du 18e siècle. Au sud, une fenêtre en tiers-point à moulures piriformes et surmontée d'une accolade trilobée ornée de ceps de vigne et de personnages datant du XVIe siècle.

- UNE TRES VIEILLE CROIX.

- UN IF CLASSE à l'entrée du cimetière.

- L'ETANG COQUET, magnifigue étang d'environ 3.000 m2 (propriéte privée).

A SAVOIR ... Lors de la dernière guerre mondiale, un terrain d'aviation allemand s'étendait sur plus de 100 hectares, au hameau du Ponctey, au bord de la D.87. Il ne reste plus que quelques ruines (blockhaus, tourelles de DCA...)

Téléphone de la Mairie : 02.32.42.11.94